Le Flex Office : La place est libre ? Installez-vous !

Arrivée en 2015 sur l’Hexagone, initiée par nos voisins Anglo-Saxons, la tendance Flex Office est en pleine expansion. Tout part d’un constat : les déplacements professionnels, le développement du travail en mode projet, les habitudes générationnelles et autres congés ont pour conséquences une sous-utilisation des espaces de travail. L’enjeu des entreprises est donc d’optimiser l’espace pour minimiser les coûts immobiliers.

 

Le Flex Office : votre place n'est pas attitrée !

Le Flex Office : votre place n’est pas attitrée !

 

Le Flex Office : Kezako ?

Aujourd’hui, un employé ne passe que 50 à 60% de sa journée sur son poste de travail, contre 80% il y a quelques années. Ce phénomène s’explique par la mobilité des salariés, rendue possible grâce à l’essor des nouvelles technologies. Les postes de travail sont donc de moins en moins occupés.

Le Flex Office ou Desk Sharing, se traduit littéralement par « bureaux flexibles ». Ce concept se matérialise par la substitution des bureaux individuels attitrés à chaque employé au profit d’espaces partagés. Vous l’aurez compris, le Flex Office a un impact global sur l’aménagement des espaces tertiaires. Résultat : les bureaux fermés disparaissent et le nombre d’emplacements de travail se réduit. L’enjeu sera alors de déterminer le nombre de postes de travail à conserver.

 

Une nouvelle organisation de l’espace du travail ?

Concrètement, l’utilisateur du Flex Office, que nous surnommerons le Sans Bureau Fixe, choisit un poste de travail inoccupé, parmi les espaces attribués à son département/service. Libre à lui de décider de sa zone de travail temporaire en fonction de ses besoins et de son humeur. Des outils de travail mobiles sont indispensables pour le succès de cet aménagement : ordinateurs portables, smartphones, serveurs et copieurs multifonctions partagés sur réseau wifi (la nouvelle gamme e-STUDIO de Toshiba permet l’impression depuis des terminaux Android® et iOS®). La nomadisation des utilisateurs n’est plus subie, elle est accompagnée grâce à un aménagement adapté.

La surface libérée par les bureaux partagés, est transformée en espaces collaboratifs : salles de réunions, lieux d’échanges informels, cafétéria, zones pour s’isoler ou téléphoner. Ces lieux légèrement séparés et confinés sont mis à la disposition des S.B.F. afin de répondre à leur besoin de confidentialité. Des dispositifs de rangement personnels et sécurisés, comme des casiers, sont attribués à chaque salarié afin de leur préserver un sentiment d’individualité.

 

 

 

Un concept adapté à votre structure ?

Cette solution d’aménagement comprend de nombreux avantages, que ce soit pour l’entreprise ou pour ses collaborateurs. En modifiant de cette façon les espaces de travail, l’entreprise réduit ses coûts en économisant des mètres carrés. Les collaborateurs, eux, deviennent plus performants en raison d’un travail collaboratif plus efficace et d’une meilleure créativité. Entre outre, ce concept apporte de la souplesse dans l’organisation des équipes et une meilleure ambiance de travail.

Néanmoins, comme tout principe, le Flex Office s’adapte qu’à une certaine catégorie d’entreprises. Les grands groupes, tout comme les structures innovantes, sont les principaux intégrateurs de cet aménagement. Un accompagnement est nécessaire pour permettre aux collaborateurs de s’approprier cet environnement de travail ainsi que des règles de bienséances pour respecter le travail de chacun. Enfin, maintenir une cohérence dans les outils mis à disposition des futurs S.B.F. est indispensable afin de conserver le sentiment d’appartenance à l’entreprise.

 

Vous souhaitez vous inspirer de cette nouvelle tendance ? Retrouvez nos solutions d’aménagement Flex Office dans notre prochain article et sur notre site http://the-mobilier.com/.

 

Nos solutions d’aménagement Flex Office

Enregistrer

Enregistrer